Incarnez un Marine, un Alien ou un Predator dans cette guerre sanglante. Trois races, une Guerre.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soak-ten

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Lun 25 Avr - 10:25

Quand le vaisseau du clan de Soak-ten arriva en orbite autour de cette nouvelle planète de chasse, le yautja était déjà prêts et pratiquement déjà dans son pod qui devait le mener a la surface. Aucune surveillance primitive humaine ne put détecter le vaisseau furtif et ce dernier brouilla temporairement les radars des îles contrôlé par les humains le temps de désactiver son camouflage. Les humains bête comme leur pieds crurent que ce n'était du qu'a une tempête atmosphérique mais quand cela cessa. Le vaisseau prédator était déjà reparti vers une planète voisine pour se réapprovisionner. Et le pod de Soak-ten avait été lancé sur la surface de la planète.

Le yautja avait décrété qu'il aurait seul dans un premier temps, histoire de sécuriser un terrain pour que les prochains frères puissent commencer la chasse en sécurité. Il avait sélectionné une zone d'atterrissage situé près d'une montage entre deux fleuves, il comptait escalader la montagne pour ensuite analyser globalement son terrain de chasse, si les informations étaient bonne il y aurait un plateau rocheux de l'autre coté de la montagne et au nord-ouest s’étendrait la ruche des serpents. Soak-ten ne connaissait pas la taille de la ruche mais elle semblait bien plus imposante que n'importe quel campements humain et s’agrandissait de mois en mois.

La descente dans l'atmosphère se fit en une minute. Le yautja avait déjà utilisé ce moyen de transport une ou deux fois, bien que ce n'était pas très confortable le pod était résistant est très sur. Il heurta le sol dans une clairière et creusa un gros cratère dans le sol. Soak-ten s'extirpa du pod quand la porte de ce dernier s'ouvrit en projetant de la fumée. Soak-ten vérifia que son équipement était bien opérationnel, on était jamais assez prudent et un bon entretien signifiait souvent une bonne chasse. Il s'étira les membres et s'échauffa un peu avant de commencer a courir et sauté sur les arbres. Cette jungle était rempli de vie animales et végétal, elle était semblable a celle que Soak-ten voyait depuis des années et a lequel il était habitué, au moins il ne serait pas trop dépaysé. Le yautja sautait d'arbres en arbres puis il s’arrêta un instant histoire de voir où il était, il monta sur la cime des arbres et observa la montagne qui lui fessait face. Elle était vraiment imposante, il avait déjà hâte de pouvoir l'escalader. Derrière lui plusieurs kilomètres plus loin se trouvait un lac ou se rejoignait les deux fleuves, puis ils ne formait plus qu'un seul grand fleuve qui allait se jeter dans la mer entourant l’île-continent. S'assurant qu'il serait en montagne avant la tombée de la nuit, le yautja commença a redescendre, il remarqua en contrebas un groupe d'une dizaines d'animaux, il n'étaient pas très grand et avaient des trompes. Ils ne semblaient pas agressif, le yautja les laissa donc tranquille, aucun intérêt de faire un trophée avec une de ces créatures.

Mais d'un coup les petits animaux se dispersèrent en poussant des petits cris et le yautja reconnut instinctivement des piaillements humains.

-Vous restez pas loin les mecs hein, je vais me videz, après on pourra bouger.

Un groupe de plusieurs humains venaient d'arriver, ils étaient trois en tout. Celui qui avait parlé s'éloignait du groupe pour aller faire un petit présent a la nature. Soak-ten activa son camouflage rapidement avant que l'humain ne le voie. La chasse allait bien commencé. Soak-ten vérifia que son canon a plasma était chargé, mais il n'allait pas tirer tout de suite, non, il fallait mieux s'amuser avec une proie, sinon la chasse ne vaudrait pas le coup. Soit cet humain était un vrai idiot ou sois il ne s'était jamais battu contre les serpents car il posa son arme a coté de lui, le temps de pisser. Toujours camouflé, Soak-ten s'assura que ses deux autres compagnons était assez loin et commença a descendre vers l'humain...

Quand il eut fini de se vider, il se retourna pour prendre son arme, mais se rendit compte qu'elle avait disparu. Il s'affalait et dégaina son pistolet en regardant dans toute les direction et entendit un bruit de casse puis les morceau dans son armes tombèrent juste devant lui. Il n'ut pas le temps de comprendre ce qui se passait que trois points rouge se posèrent sur sa jambe qui fut pulvérisé par un projectile bleu. Il tomba sur le sol et cria. A ce moment là Soak-ten sauta sur le sol et agrippa l'humain par le cou et commença a l'emmener en sachant que les autres allait arriver. Il laissa la trace de sang guidé ses futur proies et lança l'humain blessé contre le sol plus loin. La créature le regarda, il ne devait jamais avoir vu de prédator de sa vie évidement, il tenait sa jambe amputé en regardant Soak-ten avec rage.

-Merde, pourquoi tu me tue pas enfoiré de monstre?

A.. Appât. Se contenta de t'il de lui répondre avant de se camouflé a nouveau et de sauté sur un arbre.

L'humain grogna et gémit a cause de sa douleur. Bientôt les taches plus coloré des humains apparurent au milieu de la végétation de couleur bleu affiché sur le masque de Soak-ten, ils s'approchèrent a moins de 25 mètres du blessé.

-Tommy, Tommy t'es là? Demandèrent les humains en s'approchant de l'arbre où il se trouvait.

-N'approchez pas, c'est un piège il est dans un de ces arbres! Gémit le marine.

Les deux humains levèrent leur yeux et leur armes sur une des branches d'un arbre, mais Soak-ten n'était pas sur une de ces lourdes branches mais accroché a un tronc, il fit apparaître son laser de visée et trois bâtons rouge formèrent un triangle sur l'un des marines. Ils n'eurent pas le temps de tirer, le jet de plasma fit littéralement exploser le torse d'une de l'un d'eux, son camarade fut mit a terre par le souffle de l'explosion. Entre temps Soak-ten sauta sur le sol et courut vers lui en sortant ses lames. Le marines aperçut l'imposant prédator et voulut soulever son fusil d'une main pour tirer a bout portant mais Soak-ten coupa en deux l'arme d'un revers de griffe. Il souleva l'humain d'un bras et étudia un instant les contours de son crane, il ferait une belle pièce pour sa collection, mais il remarqua que l'humain allait sortir son pistolet de son holster. Le yautja agit plus rapidement, il attrapa sa main et lui craqua l'os, sa proie poussa un hurlement de douleur et il en profita pour lui tordre le cou et mettre fin a ses souffrances, il trancha ensuite le cou d'un revers de griffe et laissa tomber le corps mou sur le sol. Il émit un "ronronnement" de satisfaction et accrocha la tète a sa ceinture, il aurait tout le temps de défaire la chair et de poncer le crane plus tard. Il se tourna ensuite vers le premier marine qu'il avait blessé mais se rendit compte qu'il n'était plus là, il ne restait qu'une trace de sang a l'endroit où il s'était trouvé il y a une minute.

Affolé, le chasseur enclencha ses deux paires de griffes et fit défiler ses modes de visions pour repérer le nouvel arrivant mais il ne trouvait pas trace de la cible. Il continua de se tourner dans tous les sens, au aguets pour localisa l'ennemi potentiel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N°555
Admin
Admin
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 22

Fiche d'information
Spécialisation: Vitesse / Agilité

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Mar 26 Avr - 9:01

Il n’avait même pas trois semaines qu’il se devait de jouer son rôle d’éclaireur, un peu comme tout les xénomorphe de son type. Son objectif était de faire des rondes dans un périmètre bien défini autour de la ruche, histoire de se débarrasser des êtres encombrant.

Aller, il était donc temps pour 555 de quitter la ruche, lui et la bande d’éclaireur à laquelle il appartient. Le temps de traverser plusieurs tunnel et les voilas arriver chacun devant une galerie qui mène directement à l’extérieur. Sans hésitation, le runner 555 traversa ce dernier obstacle avant de regagner l’air libre.

Comme la première fois il y a à présent quelques jours, ce fut un choc d’avoir de la boue sous ses pattes ; comme la première fois, tout lui semblait hostile, même les innocentes fleurs qui poussait aux pieds des gros arbres. Mais, cette fois-ci, la situation était on va dire plus rassurante pour le jeune xénomorphe, n’oublions pas, qu’il sortait de sa ruche et non d’un laboratoire qui venait de prendre feu, m’enfin tout ceci n’avait pas ou plus d’importance dans la tête du jeune runner, l’idée de mener à bien sa mission occupait une place beaucoup plus importante que ses craintes et réticences naturelles.

Aller, procédons pas à pas, 555 devait vite s’habituer à son environnement. Bon jusqu'à là, aucuns problème, les xénomorphes étaient plutôt doués question adaptation, et 555 ne faisait pas exception à la règle. L’agile coureur s’essayait déjà à sauter d’arbre en arbre, de surcroît, l’air glissait sur son épaisse carapace de ce fait, il n’opposait aucune résistance au vent et pouvait ainsi se mouvoir non seulement avec rapidité mais aussi sans faire le moindre bruit qui pourrait alerter les autres formes de vies qui l’entouraient.

Pour rester en contacte avec son groupe, il avait le vent pour lui, aujourd’hui il soufflait en leurs faveurs de ce fait, les échanges par le biais des phéromones était plus facile. Déjà, le groupe d’éclaireur devait faire face à une intrusion dans leur périmètre.

-Vous les sentez ?

- Non ! Et vous ?

- Moi, si, je sens je sens des phéromones, c’est, c’est comme au laboratoire, Si j’en suis sur c’est un groupes d’homme.

- Bien on suit ta piste

- Vous ne les sentez pas ?

- Pas encore…

Bien pratique les phéromones, c’est haut débit, appel illimité et en plus, aucun risque d’exploser son forfait au bout du mois car ça, c’est un cadeau de la nature et cadeau veut dire gratuit ! (Le BBM des Xénomorphe )

- Il y a autre chose, il y a un homme à terre, d’autre homme et une chose … C’est plus imposant qu’un homme et c’est plus dangereux

- Je sens… On fait quoi ?

- On attend qu’il se débarrasse pour nous des êtres humains puis on l’attaque

Quoi, pas facile à comprendre… hmm, 555 et les autres runners avaient donc suivit la piste des marines, ce fut un vrai jeu de chesburster qui sort de l’hôte, avec la piste de sang qu’avait laissé le Prédator. Oui car il n’y avait pas que des hommes, un yautja était de la partie !

Les xénos l’avaient suivit jusqu’à une sorte de clairière ; avec tout ses arbres entreposés en cercle, c’était l’endroit rêver pour se camoufler, tellement que le chasseur qui venait de tuer les marines n’avait pas encore remarquer la présence des Aliens.

555 en profita pour agripper le blesser par la queue. Dans le dos du Yautja, depuis les arbres, le runner prit soin de trancher d’un coup sec de la queue, la pomme d’Adam du marines, non seulement pour le tuer, mais pour éviter qu’il ne pousse des cris et alerte le chasseur. Juste après l’avoir tuer, toujours depuis les arbres, il embrocha avec ça queue, le cadavre et l’emporta avec lui dans la canopée.

C’est alors que le chasseur remarqua qu’il n’était pas seul. Bah d’un autre côté, s’il n’avait pas compris que son appât s’était envolé, il aurait démontrer qu’il étai plus aveugle qu’un xénomorphe.

- Et là on fait quoi ?

- Je mange ce truc, moi

- Et nous on se débarrasse du monstre

- Bonne idée aller-y !

À peine avait-il eu le temps de compter jusqu'à trois, que les xénomorphes lui sautaient dessus. Ils étaient cinq, et venaient de sortir subitement des arbres dans le but de tuer le prédator.

Et pendant que ces frère combattaient, 555 était confortablement caché dans la canopée en espèrent que ces camarades viennent à bout du grand chasseur.


(Rouge =Phéromone de 555
Blanc = Les autres xénos)

_________________




*Rouge* = Phéromone Xénomorphe (555)
*Blanc*= Phéromone Xénomorphe, (autre que 555)
*Vert* = Predator
*Olive*= Humain en tout genre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Hellsing
Hybride
Hybride
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Mer 27 Avr - 10:33

J'étais dans le dortoir de moi et mon équipe, A.R.E.N.A. Comme d'habitude j'étais le premier débout et je préparais déjà mon sacs dans ma tête la seule chose qui compté c'était la mission. Bien que peu importante c'était juste une mission de reconnaissance pour retrouvé une équipe porté disparue, mais à chaque fois que l'on me donné une mission il fallait à tous pris que je l'exécute qui à passer pour un fou. J'avais mit ma combinaison, le casque n'étais pas nécessaire. J'étais même déjà en combinaison les autres dormais encore, traversant la pièce je resta assis concentré en attendant le réveille de mes camarades. C'était assez marrant à voir des gens qui dormais certain parlais pendant leurs sommeil et disais des chose incompréhensible. Une demi-heure plus tard mes camarades commencèrent à peine à se réveillaient. Le premier fut James c'était un homme de peau noir, massif d'environ deux mètres. C'était aussi celui qui m'avais empêcher de m’enfuis lors de notre première rencontre. Il se leva de son lit et m'ignora parfaitement se dirigeant vers la porte manquant de se la prendre aux passages. Il était suivit de Jack, un balafré très courageux et avec un sens de l'humour efficace. Ce fut ensuite au tours de John, le seul blond de l'équipe il n'aime pas qu'on lui fasse le fasse remarqué. Puis la belle Léa, ses long cheveux noir retombant jusqu'au bas du dos et ses yeux émeraude sous ses apparences d'anges c'est une femme au caractère bien trempé, elle ne se laisse pas faire par les hommes. James était le chef de groupe et Léa son bras droit. Nous n'étions que cinq mais nous sommes une épique très entrainer. Le nombre restreint facilite aussi les échanges et pour se déplacer en groupe.

Après cette présentation de tous nos camarades j'attendis patiemment que l'on commence la mission. Après s’être tous préparaient nous étions enfin prêt pour la mission, je me leva brusquement un peu comme une machine. Jack approcha et me regarda, son expression laisser paraître une petite inquiétude, il posa sa main sur mon épaule, je le regardais aussi surpris que lui inquiet.


-Chris ca va ? Dit-il.

-Bah ! Laisse-le tu sais comme il est quand on part en mission, c'est plus un être humain c'est une machine ! Rigola James.


Personne ne parla pendant un moment, James changea rapidement le sujet de conversation en voyant qu'il s'était prit un blanc magistral et nous pressa pour partir en mission. J'étais plutôt content de ce choix d'ailleurs. Avant de quitté le camp des marines James et Léa nous donnèrent les dernières instruction avant de partir dans la jungle.

-Bon, alors je sais que vous savez déjà toute les instruction, mais nous allons quand même vous l'ai rappelez. Respectez ces trois règles fondamental.

-Première règle : Ne quittez jamais votre armes, sinon vous êtes mort bon nombre de danger rôde dans la forêt surtout les Xénomorphes, ces saleté son très intelligente.
-Second règle : Toujours resté groupé, si vous êtes seul vos chance de survie avoisine le zéro.
-La dernière et la plus importante : Ne jouer jamais les héros. Voilà c'est tous !


Une fois les règles ressemblant plutôt à des sermons fini. Nous nous sommes enfonçaient dans la jungle, enfin ! Après vingt minute de marche et de course nous étions presque arrivait. James leva la main et nous arrêta en nous donnant comme consigne de ne faire aucun bruit. Les longues secondes passèrent dans un silence lourd, le silence n'étais pas normal dans une forêt aucun cri d'Ikiss ? Tous à coup un cris très aigu suivis d'un cris humains cassèrent se silence inquiétant.

-DES XENOMORPHES ! Cria Léa.

Tous le monde se mit à courir vers l'endroit du cris la seul chose que l'on voyait c'était un casque de Marine devant une grotte. Immédiatement toute l'équipe se précipita vers l’endroit provenant du cris et entrèrent dans la grotte. J'avais une sensation bizarre, dans la grotte je sentais quelque chose, mais quoi ? Je voyais mes camarades s’enfonçaient dans la grotte. Je cria, mais c'était déjà trop tard.


-UN PIEEEGE !

Un éboulement surement créer par les Xénomorphes me sépara de l'équipe, je donna vainement des coup de poing sur les pierres comme si ma pauvre force pourrais faire bouger des rochers solidement encrées les un les autres.

-Je vais vous sortir de là !
-IDIOT ! Réfléchit des Xénomorphes sont surement encore dehors cours !!!! Cria Léa.


Heureusement qu'elle m'avait dit ça, je me mit donc à courir le plus vite possible. Je regarda derrière moi, je voyait déjà quelques Xénomorphes descendre des troncs. Je me retourna et mitrailla les quelques Xénomorphes avant de continuer ma course, j’espérai les avoirs semés. J'étais épuiser par ma course et je tomba volontairement de dos contres un troncs d'arbre essayant de reprendre mon souffle. Je regardais mon arme ou plutôt le chiffre rouge qui indiqué les balles restantes.

-Putin, me reste plus que 36 balles et j'ai plus de munitions. Si ils reviennent... non, faut pas que je pense comme ça. Je vais m'en sortir.

Un cri d'homme me sorti de mes pensées arrêtant de me morfondre, un de mes camarades ? Non, le cris venait de l'opposé. Je ne réfléchit plus et en bon marine je couru vers l'endroit du cri. Bientôt je tomba sur des trainés de sang et mon visage affichant expression horrifié pensant que c'était trop tard. Je continuais quand même et me cacha derrière un arbre. Il y avait un homme très grand et d'une armure très bizarres, il avait de long dreadlock. Qui était-il ? Je ne dit rien et resta silencieux. Tous à coup derrière lui cinq Xénomorphes orangée surement des runners sautèrent derrière lui prêt à le tuer.

-Merde ! Il va !

Sans prendre la peine de réfléchir je sortis de ma cachette et mitrailla les cinq Xénomorphes vidant ainsi tous son chargeur. On pouvait appelée sa un HEAD-SHOT J'avais eu la chance d'atteindre les cinq têtes en un coup ! Enfin, plutôt en 36. Mais maintenant, plus de balles que vais-je faire ?

_________________
Chris: Hybride Humain-Xénomorphe au grand cœur.
James: Le noir qui est très soudé avec son groupe.

Léa: La seule femme du groupe, très caractériel.

Jack: Le balafré courageux au sens de l'humour ravageur.

John: Le blond qui se vexe facilement, mais attachant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soak-ten

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Mer 27 Avr - 15:13

Tous les contours de la jungle semblait hostile pour le yautja, il s'attendait a chaque instant se faire tirer dessus, soit découper en rondelle par une arme inconnu, ses voyages l'avait bien fait comprendre qu'on n'est jamais en sécurité d'un nouveau type d'adversaire et que parfois on ne survit que par la chance elle même. Il essaya de calmer son inquiétude et analysa les traces de sang qu'avait laissé l’appât et tout indiquait qu'il s'était fait traîné par le haut... Soak-ten réfléchit deux secondes, il n'y avait pas beaucoup de créatures capable de se déplacer aussi rapidement et de frapper par les arbres dans la galaxie. Mais il y avait une créature qui se mouvait même avec une aisance déconcertante. Pendant un instant Soak-ten passa sur un mode de vision ou il pourrait mieux apercevoir un serpent potentiel.

Et il ne fut pas déçus, a peine eut t'il changé de mode de vision, que un groupe de serpents apparaissaient dans les arbres pour lui sauté dessus. Ses réflexes de yautja lui sauvèrent la vie, car il fit un bond réflexe en arrière pour éviter de se prendre un coup de griffe de la part d'un des serpents. Il recula doucement en armant son canon, mais les serpents bougeaient vite et tentait une manœuvre d'encerclement. Il tira deux fois pour les faire reculer mais ce ne fut pas très concluant, a la place ils se regroupèrent pour la curée. Soak-ten leva haut ses griffes et se prépara a défendre sa vie, c'est a ce moment qu'il remarqua un autre mouvement dans la périphérie de son champ de vision. Des balles fusèrent sur les serpents et leur cranes éclata dans des gerbes d'acides. Soak-ten fut estomaqué par la précision de ces tirs et se tourna face au nouvel arrivant. C'était encore un humain, mais son équipement ne ressemblait pas exactement aux marines que Soak-ten avait tué avant. Il analysa son arme, c'était encore un de ces fusils primitifs qui crachaient des munitions solides, et de plus celui ci semblait vide. Le chasseur et l'humain se regardèrent pendant quelque seconde et Soak-ten fila comme l'éclair pour saisir l'humain au cou. Il le souleva et examina son crane, mais fut attiré par un détail au ventre de la créature. Il semblait y avoir une cicatrice, très ancienne comme une marque de naissance, cela ressemblait presque a blessure qui créait les serpents quand ils émergeaient de leur hôte, sauf que celle là était refermé. Cela lui parut vraiment étrange. Pendant ce temps l'humain essayait de se débattre avec une force plus importante que celle d'un humain, il donna un coup de pied vers les bijoux de famille du yautja, heureusement qu'il était doté d'une lourde armure, sinon il aurait vraiment eut mal! Mais ce qui était encore plus étrange c'est que la composition adn de la créature recelait des gènes de serpents. Cette chose n'était pas un humain, c'était une abomination de la nature.

Le yautja grogna en voyant les tissus vert, rouge, ou orange sur la peau de l'humain, il n'avait jamais vu pareil créature, preuve que la galaxie recelait bien des secrets, mais il aurait préféré ne jamais découvrir celui la.

-A.. Abomination. Dit t'il lentement en levant ses griffes pour arracher la tète du monstre.

-Chris, Chris! Fit une voix humaine.

L'instant d'après, trois balles l’atteignirent, deux sur une épaulière et la troisième a la cuisse. Le yautja grogna et lâcha l'abomination, un autre groupe d'humain était arrivé et ils semblaient près a en découdre avec le chasseur. Soak-ten jugea plus sage de partir avant de se faire déchiqueter par la tempête de balles qui menaçait de l'engloutir. Il se camoufla et courut aussi vite que lui permettait sa jambe blessé, avant de sauté sur un arbre, il remarqua qu'il y avait encore un xénomorphe qui surplombait les humains. Le yautja ne fuyait pas la chasse non, il allait se soigner et revenir a la charge pour tuer un a un toute les créatures sur son chemin.
Cette chasse en valait bien la peine a première vue.






Dernière édition par Soak-ten le Jeu 28 Avr - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N°555
Admin
Admin
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 22

Fiche d'information
Spécialisation: Vitesse / Agilité

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Jeu 28 Avr - 10:48

Là, il se disait qu’il avait de la chance, la chance de ne pas avoir fait comme tout le monde, et oui, dès fois c’est bien de faire son original. Encore un peu et il allait faire la révolution dans la ruche, vous savez, quand les petits xénos font leur crise d’adolescence avec leur carapace coloré toute fluorescente, leurs piercings sur la langue et bien sur leur groupe de phéromones préféré à savoir the prétoriens park … Non sérieux, stoppons les conneries et concentrons nous plutôt sur les faits et gestes runner le plus craquant de l’histoire ! (Ahm je m’égard là). Bon revenons au fait, pourquoi devait-il se sentir chanceux, ou si vous préféré, mieux gâté par la nature que ses frères en cet instant ? Peut-être que le fait qu’il soit encore en vie contrairement à ses cinq autres copains qui venait de se faire exploser la cervelle à coup de mitraillette. Mitraillette !! Mais, il n’y avait pas d’homme dans le secteur, il n’y avait que le chasseur… Enfin si 555 avait prit la peine d’actualiser sa page de phéromone, il aurait senti la présence d’homme. Mais bon c’était trop tard, le voilà seul, pour l’instant à l’abri dans son arbre. Il n’avait qu’une seule chose à faire, laisser les autres s’entretuer pour après récolter les restes.

C’était ce qu’il faisait de mieux pour l’instant. Rappelons que ce xéno a laissé les autres contre le chasseur sous prétexte qu’il dévorait le cadavre du marine à la jambe coupé. Ah au risque de me contredire, 555 n’était pas vraiment seul, il y avait d’autre xénomorphe dans les parages, mais, encore fallait-il que ceci sentent la présence d’un dès leurs. (Ouais bon ok, c’est pas gagné !)

Le monstre pour 555, ou si vous préféré, le chasseur n’était pas si reconnaissant que ça envers ses sauveurs. Au lieu de tendre la main au marines, il agrippa par le cou l’un des hommes, il l’aurait même tuer si les autres n’avaient pas rappliqué et blesser le predator à coup de canon. 555 avait en tête la représentation de la scène, d’après les phéromones qu’il captait. Il sentait alors que le monstre bougeait, plus vite que les autres, il courait pour être exacte. Il courait, dans sa direction ! L’avait-il remarqué !? Si c’était le cas c’était fini, l’approche silencieuse était tombée à l’eau. Apparemment, oui, le chasseur regarda dans la direction du runner mais pas plus de quelques secondes, avant de lui aussi disparaître dans l’épais sous-bois. C’était sur, sa couverture était grillé, que pouvait-il faire maintenant ? Le voilà coincé comme la viande dans un fast-food.

Cependant, quelque chose d’autre occupé une place plus importante dans la pyramide des problèmes de 555 ! Le marine, il était diffèrent ! Il avait le physique d’un homme (ou presque), il parlait comme un homme, il puait la merde comme bon marine et pourtant, pourtant il dégageait des phéromones de xénomorphe, pas en grande quantité, mais assez pour faire douter 555. Ami, ennemi, ou monstre ? Pouvait-il le comprendre ? Et surtout ; pouvait-il lui être utile pour sortir de la mélasse ?

Étant repéré par le chasseur, qui n’allait sans doute pas tarder à revenir, le runner fit un bon agite vers une autre branche, puis vers un autre arbre, un peu plus feuillu que le dernier, histoire de se sentir plus en sécurité.

Il devait alors avoir une totale maitrise de lui, le moindre fait, le moindre geste pouvait lui être fatal dans cette situation. Sans bouger, il essaya de communiquer avec la chose, histoire de voir si elle n’était pas aussi bête que les autres hommes :

- Truc, truc, hey truc si tu me sens, répond moi. Répond, je vais pas te manger !

_________________




*Rouge* = Phéromone Xénomorphe (555)
*Blanc*= Phéromone Xénomorphe, (autre que 555)
*Vert* = Predator
*Olive*= Humain en tout genre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Hellsing
Hybride
Hybride
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Jeu 28 Avr - 12:41

Les cinq Xénomorphes tombèrent à terre mort, je fut extrêmement surpris de mes aptitudes aux tires bien que ce fut un gros, mais alors un très gros coups de chance. Je reposa à nouveau mon regard sur l'homme à l'étrange armure et avança vers celui-ci en commettant la terrible erreur de baisser mon arme, de toute façons je n'avais plus de balle alors à quoi bon me servirait-elle ? Alors que j'allais parlé à l'homme que je venais de sauvée magistralement au passage mon erreur prit tous son sens quand celui-ci fonça vers moi d'une vitesse impressionnante, presque inhumaine. Surpris je recula d'abord et tenta d'esquiver, mais il était trop tard la créature m’agrippa fermement au cou et souleva tous mon poids avec une aisance terrifiante lâchant mon arme. Apeurait telle un animal venant de se faire piégé par son prédateur mon premier geste fut le réflexe de posé mes mains sur la main qui serré mon cou tirant de toute mes forces en me débattant vainement. Cette chose n'était pas humaine c'était désormais certain, mais qu'était-elle alors ? Je n'étais pas en mesure de réfléchir, j'aurais voulu crié, crié de toute mes forces qui à attiré de nouveau danger cependant la créature me serrait trop fermement le cou. J'arrivais à peine à respiré c'est pour dire. Regardant les yeux dans les yeux ou plutôt le masque de la créature il me sembla qu'elle observé quelque chose, mon crâne plutôt le faisant pivoté comme un enfant qui examine son nouveau jouet. Cette vision me donné froid dans le dos. J'essayais encore de me débattre pendant que son regard descendait lentement jusqu'à mon thorax. Dans un dernier effort je tenta de lui donnait le plus fort possible un coup de pied dans les bijoux de famille de cette chose espérant qu'elle en ai, mais mon pied frappa contre un morceaux métallique de l'armure de la créature, sans succès donc. J'étais totalement épuisé à force de me débattre, ces quelques minutes passait comme des heures pour moi.
C'est alors que cette étrange créature se mit à parlé d'une voix très étrange et mal articulée.


-A...Abomination.

Telle ne fut pas ma surprise en apprenant que la créature puisse parlait le langage humain bien que très rudimentaire. Ce qui me frappa le plus c'était ce qu'avait dit cette chose, abomination. Parlait-elle de la race humaine ? Peut-être qu'elle l'a détesté. Ou alors parlait-elle de moi ? En quoi étais-je une abomination ? J'étais juste un humain sans particularité. Peut-être... oui peut-être que cela avait un rapport avec ma disparition, non ce n'était pas possible. C'est alors que la créature actionna des lames semblable à des griffes à son poignée et l'avança lentement vers mon cou. Je me remit à me débattre poussé par l'adrénaline et le désir de vivre tentant désespérément de crié. Ma fin était proche.

-Chris ! Chris ! Dit une voix familière.

Cette voix, je la connaissais ! Oui c'était celle de Léa ! Sauvée ! Mes camarades était en vie ! Je tenta de les regardais, mais la créature me tenait trop fermement pour que je puisse tourné la tête. Des coups de feux retentirent et la créature fut directement touché à l'épaule et à la cuisse, son sang vert gicla et elle émit un grognement de douleur me jetant par terre au passage. Je ne vue que brièvement la créature s'enfuir avant qu'elle disparaisse d'un coup. J'étais au sol plié en deux me tenant fermement le coup et respirant profondément cette créature m'avais salement amoché. Mes camarades coururent dans ma direction, Léa s’accroupit et me tourna sur le dos. Son visage étais un peu flou pour moi, elle ressemblait à un ange descendu du ciel c'était... magnifique. Peut-être étais-je entrain de mourir ? Tous à coups je me reçu une gifle qui me tira de ma confusion, cette femme était redoutable.

-Réveille toi sale idiot !
-Alors Cendrillon on piquait un petit somme ?


Je m'appuya sur mes bras pour m'assoir part terre toussant un peu, mes camarades me fixaient tous c'était... gênant. Tous était là, James, John, Jack le fameux trio J.J.J et la belle Léa. Mais comment ont-ils puent tous sortir indemne ? Il me semblait bien qu'ils avaient été enfermé dans cette grotte.

-Comment vous vous en êtes sortie ?
-Léa avait un lance-flamme, elle a fait un mur de flamme pour empêché ces saleté de Xénomorphe d'approcher puis on a tous fait sauté à coup de balle explosive. Ensuite on a entendu des coups de feu et le temps qu'on te rejoigne tu étais déjà en très mauvaise posture face à cette chose.


Ils m'aidèrent à me relevait et je récupéra mon arme John me donna gentiment quelques munitions pour que je puisse la rechargé.

-Ta eu beaucoup de chance de t'en sortir face aux Xéno' t'es vraiment un putin de chanceux tu le sais ?
-Attendez, c'est pas fini je détecte des mouvements ennemi dans la zone, resté sur vos gardes.


Cette femme était décidément impressionnante, je me demandais même pourquoi ce n'était pas elle qui dirigeais le groupe bien que James lui aussi faisait du très bon travail. En effet elle ne s'était pas trompé, les arbres bougeais. Non, ce n'était pas le vend sinon le détecteur n’aurait pas sonné. Il y avait quelque chose dans les arbres, mais quoi ? Peu être cette étrange créature qui m'avait agressait tous à l'heure ? Cela m'étonnerait elle ne resterais pas avec ces blessure au risque de se faire troué de balle. Tous le monde pointa son arme vers l’arbre restant silencieux y compris moi d'ailleurs. La tension était palpable après tous ce que nous avions subit en une journée ça se comprenait. C'est alors que j’eus une impression étrange, semblable à celle de la grotte tous à l'heure, mais différente pour autant. Dans la grotte j'avais ressentis une impression de danger alors qu'ici... j'ai plus l'impression que quelqu'un veux de l'aide, quelqu'un est en danger ? Dans un arbre ? Peut-être était-ce un marine prit au piège ? Je n'en savais rien, mais il fallait que j'y aille c'était plus fort que moi. Je baissa moi arme et voulu avançais, mais un bras me retenu, c'était un long bras fin celui de Léa. Mon regard se posa sur elle.

-Quesque tu fou ? Tu veux te faire tué !
-Non, mais je...
-Tu vois bien qu'il y a quelque chose dans cette arbre ! Tu ne veux quand même pas vérifier ?
-C'est justement ça qui m'intrigue, je suis sur qu'il y a un allier là dedans !

-Et ce monstre c'était un allier peu être ?


Sur ce point là elle avait raison, j'avais eu tous faux tout à l'heure quand j'ai cru que cet homme étrange ou plutôt cette chose était mon allier juste parce-que je l'avais sauvé. Aussi têtu qu'une mule je baissa le bras de Léa qui s'énerva automatiquement et voulu surement me taper à ce moment là. Mes autres camarades ne tentèrent rien trop fière de voir quelqu'un résister à Léa bien que James était très inquiet lui aussi au sujet de ce qu'il y avait dans cet arbre.

-Vous me couvrez hein ? C'est que j'ai pas trop envie de me faire attaquer encore un fois...
-Ah parce qu'en plus t'es même pas sur que c'est un allier ? Bravo ! Alors là Bravo !


J'ignorais Léa car dans cet état là, elle ne pouvais pas être raisonné mes camarades et moi la connaissions que trop bien. J'avançais donc vers l'arbre en question, la peur me chatouillant le ventre je cru même entendre les battement de mon cœur si c'est pour dire. Le feuillage de cet arbre était très danse, impossible de savoir ce qu'il y avait à l'intérieur. Je m'arrêta vers le tronc pour tenté d’apercevoir la chose qu'il y avait.


-Qu-Quelqu'un est là ? Dis-je à voix basse.

_________________
Chris: Hybride Humain-Xénomorphe au grand cœur.
James: Le noir qui est très soudé avec son groupe.

Léa: La seule femme du groupe, très caractériel.

Jack: Le balafré courageux au sens de l'humour ravageur.

John: Le blond qui se vexe facilement, mais attachant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soak-ten

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Jeu 28 Avr - 17:24

Quand Soak-ten estima qu'il avait laissé une petite distance d'au moins cent mètres entre lui et ses proies humaines, il sauta sur un arbre centenaire et examina les alentours, rien a part quelque animaux, aucun humains, aucun serpents, bien. Le yautja s'assit sur la branche la plus solide qu'il puisse trouvé. Lentement, il retira les attaches qui maintenait son masque sur son visage et le déposa a coté de lui. Il détacha une petite trousse et y sortit un scalpel pour y extraire la balle qui l'avait touché a la cuisse, par chance la balle n'était pas aller trop loin, il l'enleva de sa chair en poussant quand même un cri de douleur audible pour les humains et le xénomoprhe qui se trouvaient non loin de sa position. Il prit une sorte de poudre dans un flacon qui agissait comme un cicatrisant, l'effet fut presque immédiat et le sang arrêta de coulé, puis la blessure se cautérisa vite. Il soupira en émettant des claquements de mandibules et pris la gourde a sa ceinture pour boire une gorgé.

Cela étant fait il essaya de comprendre comment la créature mi-humaine mi-serpent qu'il avait vu pouvait t'elle bien être ici. Comment une chose pareil avait pu naître? Ou alors était ce un humain transformé? Non impossible, il avait déjà sa trace de perforation au niveau du torse, c'est comme si on l'avait fait naître, ou qu'on l'avait créer avec un serpent dans le ventre. Créer... les humains pouvaient t'il créer d'autre humains comme des machines? Si c'était le cas, c'était vraiment inquiétant, les yautjas ne pourraient jamais créer des guerriers croisés avec des souches d'adn, pas parce qu'ils n'avaient pas les moyens, mais parce que c'était un crime contre la nature, tout simplement. Mais Soak-ten savait bien que les humains se fichaient pas mal de ces valeurs morale. Il fallait qu'il trouve les labos humains de cette planète et qu'il découvre ce qu'il pouvait y avoir dedans, et accessoirement, qu'il fasse tout exploser! Il essaya de se souvenir du nom de l'abomination, un de ses camarades l'avaient appeler alors que le yautja l'examinait. Comment avait t'elle dit son nom déjà?

-Chris, Chris! dit le yautja en humain.

Il grogna et replaça son masque sur son visage, sa vision thermique remplaça celle plus rudimentaire de ses propres yeux et il se leva en sortant ses griffes et en poussant un cri de chasse. Il déclencha le camouflage et sauta d'arbres en arbres pour retrouvé les humains.
Une minute plus tard il recroisa le groupe, il s'était mit en mouvement et semblait visé un autre prédateur dans les arbres. Le groupe sembla stoppé sa course, peux être l'avait t'il repéré lui aussi? Mais il ne voulait pas laisser le temps aux proies de pouvoir agir. Il localisa Chris, l'abomination, il fallait capturer cette chose ou la tuer. mais en aucun cas il la laisserait libre, il pouvait servir d'arme, et une arme très dangereuse.

-Chris, Abomination! Dit le yautja en armant son canon a plasma!

Trois barres rouge se formèrent en triangle sur l'abomination, les humains tournèrent les yeux dans la direction du laser rouge et Soak-ten tira a pleine puissance, en espérant que le tir serait précis et qu'il ne raterait pas Chris.



Dernière édition par Soak-ten le Jeu 28 Avr - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N°555
Admin
Admin
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 22

Fiche d'information
Spécialisation: Vitesse / Agilité

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Jeu 28 Avr - 19:55

La chose semblait rassuré, rassuré de la présence de 555 ! Après tout, l’hybride avait regardé dans la direction du runner quand celui-ci l’avait appelé par phéromone. Cela prouvait qu’il les comprenait ! Bon techniquement, la chose qui avait grandi parmi les hommes, ne pouvait certainement pas comprendre littéralement le dialecte des grand serpents, c’était logiquement impossible mais bon passons, tout ceci n’excluait pas le fait que les phéromones lui sont entièrement inconnu.

Cela arranger les choses pour 555, qui lui était presque sûr que cet œuvre des scientifiques le comprenait. Il n’allait alors pas lui faire du mal, bien qu’il n’était pas sur que cette chose ne représentait pas un danger potentiel pour la ruche, il n’allait pas agir sans savoir, sans être certain ça c’était une certitude. De surcroît, c’était lui qui avait besoin d’un petit coup de patte en ce moment, autant se montrer docile histoire de trouver une échappatoire et de regagner ça ruche pour faire son rapport à ses supérieurs.

La chose s’était donc approcher, assez prêt en tout cas pour que le Runner puisse avoir une meilleur idée de ce qui le composait. Il était certes humain, mais les deux êtres avaient un point en commun qu’il ne fallait pas négliger. Le fait aussi que la chose avait baissé son arme, mettait le xénomorphe plus en confiance. Pourtant, les bruits que poussait la créature avait plus d’impacte sur 555 que les phéromones qu’il produisait ! La créature parlait humain, et cela redonnait une bonne raison de se méfiait au jeune runner. Malgré ça, 555 prit un risque calculé, il se plaça sur le tronc de l’arbre, tête en bas, orienté vers le sol à la manière d’un opossum et descendit lentement le long de l’arbre. Il s’arrêta à quelques mètres de la créature, toutes griffes dehors, sait-on jamais.

Bien que toujours dissimulé par l’épais feuillage sa carapace pourpre trahissait la présence du xénomorphe, en parti aussi à cause des reflets des rayons de soleil qui parvenaient à traverser la canopée. Malheureusement, il l’ignorait, il ne savait pas que son « interlocuteur » au sol, pouvait le remarquer, et puis, avec toutes ces feuilles, difficile de se doutait qu’on est dans le champ de vision de quelqu’un. Ce qui était vraiment intéressant, était qu’étrangement, les effets de lumière sur le crâne du runner mettaient d’avantage en évidence le numéro « 555 » que les scientifiques avaient marqué sur la tête du petit chesburster qu’il était. Si la chose était con comme un manche à balai, il pourrait se dire que les tatoueurs étaient aussi à la mode parmi la jeunesse xénomorphe ! Mais bon, il n’avait pas l’air stupide, c’était facile à comprendre que ce runner n’était pas né parmi les siens.

Bref, il continua à lui taper la convers en phéromone.

- Je sais, je sais que tu me comprends, et soir rassuré, je ne te veux aucuns mal, d’ailleurs, si je voulais vraiment te tuer, je l’aurais déjà fait depuis longtemps.

Il était bien parti, bavard comme il est, mais de nouveaux phéromones, plus hostiles que ceux des marines, entrèrent dans le champ de 555. C’était le chasseur de toute à l’heur, il avait déjà fini sa cure ! Ça cible, était l’hybride au pied de l’arbre. Non ! Il ne fallait pas que cette chose meure aujourd’hui, sinon 555 allait encore se retrouver coincé.

À peine avait il tirait, que l’odeur horrible du plasma du canon, vint titié le sens olfactif du xénomorphe. Le runner était donc conscient du danger, la nature l’avait doté d’une longue queue, autant s’en servir pour autre chose que tuer, il donna alors rapidement un petit cou à l’hybride qui se retrouva au sol, l’air étourdi. Le projectile du Predator toucha alors l’épaisse écorce de l’arbre, la brulant partiellement. D’instinct, 555 recula aussitôt le geste héroïque accompli.

- Tu vois que je ne te veux pas de mal, c’est le monstre là bas qu’il faut tuer !

_________________




*Rouge* = Phéromone Xénomorphe (555)
*Blanc*= Phéromone Xénomorphe, (autre que 555)
*Vert* = Predator
*Olive*= Humain en tout genre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Hellsing
Hybride
Hybride
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Ven 29 Avr - 9:37

[Hrp: Désolée c'est court]

C'est alors que, lentement quelque chose commençait à se distinguer parmi les branches. Une carapace lisse reflétant quelques rayons du soleil et à la couleur orangée/brunâtre. La chose descendait lentement vers moi, je pouvais maintenant apercevoir ses griffes tranchantes et son long crâne, un Xénomorphe ! La peur me paralysa les jambes soudainement, cette chose m'avait-elle attiré dans un piège ? Pourtant je ressentais encore cette impression bizarre. Je n'aimais pas franchement être aussi près d'un Xénomorphe même si je trouvais cette créature fascinante. On distinguait un numéro sur son crâne, cinq ; cinq; cinq... les Xénomorphes n'avaient pas des chiffres sur leurs tête habituellement. Quelque chose me traversa l'esprit, moi aussi j'avais un chiffre le 21. Cela avait surement un rapport c'était même sur ! Serait-il possible qu'il y ai un élevage de Xénomorphe ? Si oui, alors qui ? Il n'y avait sur cette planète que nous les Marines et la Weyland Yutani Corporation. Ça devait être ça la clé du mystère ! Mais alors pourquoi moi j'avais aussi un numéro ? Je n'étais pas un Xénomorphe alors pourquoi ? Cela avait-il un rapport avec ma disparition soudaine ? J'avais aussi perdu la mémoire et quand ils m'ont retrouvés j'avais ce numéro 21 sur la nuque...
Tous ce passa en quelques secondes mes camarades derrière ne cachèrent pas leurs surprises de voir un Xénomorphe et pointèrent tous leurs armes pour tiré sur l'ennemi, c'est alors que Léa qui avait détourné le regard pour boudé quelque instant vue la créature et baissa toutes les armes de mes camarades.


-ARRÊTEZ ! Si vous tirez le sang acide de ce Xénomorphe va retombé sur Chris ! C'est ça que vous voulez ?!

Les autres n'avaient pas prit en compte ce détail, mais ne baissèrent pas leurs armes au cas ou, bien qu'aucun ne tira. Ils regardèrent le Xénomorphe avec beaucoup de crainte surement pour moi qui étais tellement proche de la créature que je pouvais même sentir son souffle sur moi.

-CHRIS COURS NE RESTENT PAS LA SINON TU VA TE FAIRE TUER !

Malheureusement j'étais bien trop effrayé pour courir et je ne cessais de fixé le Xénomorphe, si je levé mon arme pour lui tiré dessus ou que je tentais de m'enfuir, il me tuerait en une fraction de seconde avec sa queue. Le risque n'en valait pas la peine, par contre, si le Xénomorphe m'attaquais et me tué, il serait criblé de balle et lui aussi mourrais. Un cris étrange retenti dans la forêt, c'est alors que quelque chose de rouge m'aveugla, je tourna machinalement ma tête vers la lumière qui ressemblais à un... un viseur !

-Chris... abomination !

Encore abomination, qu'avait-il avec ce mot, détestait-il les humains à ce points là ? Alors pourquoi il ne le disait que à moi ? Mes camarades regardèrent tous dans cette direction pour apercevoir la créature sur une branche, la même créature qui m'avais agressé. Je n’eus pas le temps de réagir qu'une lumière bleutée fonçai déjà sur moi à toute vitesse, c'était la fin, je tourna une dernière fois la tête vers mes camarades. Léa courrait vers moi, mais elle n'aurait pas le temps de me sauvé. Tous à coups je reçu un gros coup dans le ventre, la queue du Xénomorphe ! Elle m’éjecta avec une facilité déconcertante à deux mettre du point d’impact. Ma tête cogna violemment sur le sol, par réflexe je me recroquevilla et pressa mes mains sur ma tête pour tenté vainement de calmé la douleur. Aussitôt Léa se trouvait déjà près de moi, la boule de plasma explosa contre l'arbre nous envoyant de multiple décris d’écorce. Je n'avais pas le temps de me réjouir de ce moment, le Xénomorphe avait disparu, mais la créature bizarre elle était toujours là. Mes camarades ouvrirent le feu sur cette créature et je me releva aussi tôt. Et ramassa mon arme pour courir vers la créature. Léa tenta de m'en empêchait, mas j’étais trop énervé pour l'écouter.

-Chris ! Arrête c'est trop dangereux !

_________________
Chris: Hybride Humain-Xénomorphe au grand cœur.
James: Le noir qui est très soudé avec son groupe.

Léa: La seule femme du groupe, très caractériel.

Jack: Le balafré courageux au sens de l'humour ravageur.

John: Le blond qui se vexe facilement, mais attachant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soak-ten

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Ven 29 Avr - 14:25

Soak-ten s’attendait a voir exploser la créature, dispersant ses membres dans toute les directions, mais ça ne se passa pas comme il l'aurait voulut. A la place le serpent le poussa de sa queue pour qu'il tombe et qu'il évite le jet de plasma qui déchiqueta l’écorce de l'arbre. Soak-ten grogna d'énervement, de plus les autres humains se mirent a le canarder, mais les balles qui le touchèrent ne firent que ricoché sur son armure, le yautja se saisit d'un disque a sa ceinture et le lança sur un des humains du groupe, il se coinça dans le canon d'un des fusils et le rendit complètement inutile. Il sauta d'arbres en arbres et activa son camouflage. Les humains se mirent a le chercher en émettant leur piaillements qui caractérisait leur langage. Soak-ten claqua des mandibules et arma le canon a plasma, le laser rouge se focalisa sur la femelle du groupe, Soak-ten voulut tirer et enfin réussir a tuer un de ces humains mais son casque lui indiqua qu'il y avait un dysfonctionnement.

<< Erreur, alimentation coupé, fut du canon endommagé, tir impossible >>

Et merde, les humains avait du l’endommagé quand il lui avait tiré dessus. Il détacha l'arme inutile, mais la lança tout de même sur un humain pour l’assommer et le faire tombé. Mais le reste du groupe ne l'entendait pas comme ça, un humain leva son arme un peu plus haut que la normal. Soak-ten n'eut pas le temps de bouger, un projectile plus gros partit et explosa le tronc de l'arbre. Le yautja tomba lourdement sur le sol et un homme se précipita sur lui en lui hurlant dessus.

-Je t'ai enfin eut petit con! bouge pas, sinon je t'explose, maintenant retire doucement ton masque compris?

Le yautja fit mine de ramena une main sur son masque lentement mais d'un coup brusque il leva l'autre bras et ses lames se détachèrent de son poignet pour aller se planter dans un des bras de l'homme, il cria et lâcha son arme sur le sol. Soak-ten roula plusieurs fois sur le coté en sentant des tirs fussé sur son armure. Il se releva derrière un arbre et regarda ce qu'il lui restait. Juste ses lames au poignet droit et son camouflage, il faudrait se débrouiller avec cela. Il se rappela aussi que le crane du marine qu'il avait arraché pendait toujours a sa ceinture, et qu'il commençait a attiré les mouches. Il fallait qu'il se dépêche d'en terminer avec ces humains pour s'occuper de ce crane.

Soak-ten respira lentement en entendant les bruits de pas derrière l'arbre. Si on comptait l'humain qu'il avait assommé et l'autre qu'il avait blessé, il n'y avait plus que deux marines et l'abomination contre lui, il avait peux être une chance. Il activa son camouflage et sortit de son couvert, mais il ne garda pas longtemps l'invisibilité, c'était juste pour gagner un petit effet de surprise. Dés qu'il sortit il frappa l'homme de peau noire d'un direct dans la mâchoire, il tomba un peu assommé sur le sol, Chris ne semblait pas ici, il était peux être occupé avec le serpent? En tout cas il ne restait plus que la femme pour lui faire face, il lui fonça dessus, bien décidé a la découper a coup de griffe, cependant elle n'était pas idiote et avait installé une baïonnette sous le canon de son arme, seulement elle avait visé trop haut et la lame rappa sur son armure qui protégeait sa poitrine. Soak-ten saisit le canon et l'humaine voulut lui résister un moment avant de comprendre que c'était inutile et qu'elle mourrait si elle continuait. Donc elle lâcha l'arme et recula d'un bond. Le yautja lança l'arme plus loin et se prépara a donner un coup descendant sur l'humaine, mais au dernier moment elle para le coup. Non pas avec un couteau de chasse mais avec un disque de yautja, un disque! Cette petite s***** avait récupéré son propre disque. Elle était sacrément maligne. Soak-ten grogna et tourna autour de sa proie qui valait la peine qu'on la combatte, il essaya de trouver un angle ou il pourrait porter son attaque mais elle semblait aussi l'analyser, si c'était la première fois qu'elle maniait le disque elle se débrouillait plutôt bien car elle le tenait exactement de la même manière qu'un chasseur la tenait, et Soak-ten n'avait jamais été très doué au maniement du disque.

C'est alors qu'il y eut un craquement, les deux adversaires se stoppèrent et regardèrent l'arbre sur lequel Soak-ten avait tiré. L'écorce n'avait pas tenu le coup et l'arbre commença a pencher dans leur direction, en y réfléchissant un peu plus le tronc allait même les écraser si ils ne bougeaient pas du tout. Ils reculèrent donc tout les deux d'un coté différent pour éviter l'arbre et ce dernier tomba donc avec fracas, créant une barrière entre les deux combattants. Soak-ten avait été séparé des marines, il semblaient être tous de l'autre coté du tronc. Il se prépara a l'escalader quand il reçut une balle dans le dos, suivit d'une deuxième qui ricocha comme la première.

-Allez, viens enfoiré, je suis là moi!

-Où, où est Chris? Demande le yautja en avançant sans broncher vers le marine.

-Tu ne l'aura pas, c'est entre toi et moi, monstre!

Il continua de tirer ses dernières balles mais quand son pistolet ne lui servit plus a rien il jura en voyant le yautja sortir ses lames. A ce moment là un groupe de monstres a six pattes, ils étaient au moins une bonne dizaine et ne semblaient pas très amicale. Soak-ten tourna la tète vers l'humain puis chercha un endroit ou se réfugié, il y avait un cavité, menant sans doute a une grotte, il y sauta de tout ses forces juste quand le troupeau chargea dans la clairière. Il s'accrocha au rebord et y monta. Le combat ici était terminé, que les humains meurent ou survive ce n'était plus on problème, maintenant il devait appeler le vaisseau de son clan pour qu'il lui renvoi de l'équipement. Il parcourut un peu le ressaut de tunnel et contacta son vaisseau qui était revenu en orbite autour de la planète.

-Ici Soak-ten, me recevez vous, vaisseau de chasse?

-Chasseur, ici Naori-Khan, comment se porte votre chasse?

Naori-Khan était le chef de clan de Soak-ten, c'était un vieux yautja de 237 ans, a lui seul, il possédait plus de trophées que tout le clan réunit.

-J'ai commencé a prendre mes premières proies, grand chasseur, mais une équipe d'humains s'est révélé plus coriace, il y en a même un qui semble avoir de l'adn de serpent, c'est la première fois que je vois ça.

-Hum... un hybride hein? Il vous faut autre chose?

-Oui, Il me faudrait un nouvel paire de lames, un disque et un canon a plasma, les précédents combat on endommagé mon matériel. Il faudrait aussi que vous me transmettiez un scan des installations humaine présente sur l'ile-continent.

-Attendez un instant.... je capte mal votre signale mais selon le scan il y aurait un bâtiment enfui sous terre, un labo humain sans doute, non loin de votre position, peux être que vous pourriez cherchez comment est née cet hybride.

-C'est exactement ce que je voulais faire grand chasseur.

-Bonne chance pour votre chasse, votre équipement sera largué dans une demi-heure, je vous recontacterai plus tard.

Soak-ten se mit a décortiquer et poncer son crane d'humain grâce a un scalpel laser, quand il fut satisfait du résultat il le raccrocha sa ceinture et se releva. Il fut surprit de retrouver Chris, l’abomination qui le regarda. Il grogna et leva sa paire de lames qu'il lui restait. Il ne savait pas du tout comme il avait fait pour arriver ici, mais ce n'était pas son problème.

-L...Lache tout de suite ton arme, si tu veut t'en sorti vivant, humain.Il avait dit cela dans la langue humaine. Le yautja resta statique, mais les lames tout de même pointé en avant, il ne voulait pas prendre de risque, et ignorait comment l'humain allait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N°555
Admin
Admin
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 22

Fiche d'information
Spécialisation: Vitesse / Agilité

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Ven 29 Avr - 16:01

(HRP: Désolé pour ma réponse courte )

Quoi qu’il soit, cet hybride avait à présent une dette envers 555. Le runner venait de lui sauvait la vie, sans son coup de queue il aurait subit le même sore que l’écorce de l’arbre ! Bon parlons de l’arbre ; 555 ne devait plus s’attarder sur celui-ci, non seulement il était repéré par le groupe d’humain mais aussi, le coup de plasma qu’avait encaissé le tronc était si fort qu’il céda. Le xénomorphe ne tarda pas alors à changer de perchoir. Il escalada le premier arbre à toutes vitesse, arrachant dans sa course involontairement, de l’écorce et des feuilles avec ces griffes et le bout de sa queue. Arrivait à la plus haute branche, il sauta vers l’arbre voisin. Ouf il échappa de justesse à la chute, en effet, son dernier perchoir venait de se retrouver au sol, et comme personne n’avait eu le temps de crier attention à l’arbre le runner gardait espoir que la grosse plante avait fait des blessés. Malheureusement pour lui, son espoir venait de mourir, quand il pu bien se dissimuler à nouveau dans les feuilles et reprendre son souffle, il constata que personne ne manquait à l’appel, tous les humains étaient présent et empestaient l’air avec leurs horribles phéromones, même la chose qu’il avait sauvé tout à l’heur était encore en vie et plus préoccupant, le predator était toujours là. Pour faire simple, la situation n’avait pas changée pour 555, il était toujours prit en sandwich entre les marines et le monstre chasseur.

Il fallait faire un choie et vite ! Soit il restait où il est, c’est-à-dire agripper à la branche comme une chauve sourie, soit il sortait son bandeau de kamikaze tout en faisant confiance à ses capacités naturels de runner, autrement dit, traverser le champ de mine vitesse max. De la folie ! Mais parfois, les choies les plus fous sont la meilleur échappatoire. Hm, mais pas pour aujourd’hui, non. La chance semblait enfin faire un jolie sourire au xénomorphe, oui le vent avait enfin tourné en faveur de 555 ! Le grand serpent sentit subitement un groupe de phéromone qui lui était inconnu jusqu’à là. Enfin presque inconnu, car en sortant de la ruche, il avait sentit des odeurs semblables à celle-ci, mais ses frères l’avaient rassuré en lui disant que les bête sauvage ne représentaient pas une menace aussi importante que les hommes et les chasseurs pour la ruches, au contraire, les animaux étaient des hôtes potentiel.

Bon revenons au cœur de l’action, c’était un groupe d’Acklay qui s’était invité. L’attaque désorganisa les marines qui ne savaient plus où donner de la tête, ils cherchaient leur camarades, celui qui émettait des phéromone de xénomorphe tout en faisant face au animaux et au chasseur… Le chasseur, non plus maintenant, celui-là les avait laissé étrangement tranquille. Mais il était toujours là, 555 le sentait, il était même en compagnie du mutant. Un autre choie s’offrait au runner, mais beaucoup plus facile que le précédent ; il devait choisir entre profiter du chao pour regagner sa ruche, ou suivre la piste de phéromones laissée par le chasseur et l’hybride. Il n’allait certainement pas choisir la réponse A, se serait conduire involontairement les Acklays vers une entrer de la ruche. Il se mit alors à suivre discrètement, comme il savait le faire, sautant d’arbre en arbre à la manières d’un singe araignée la piste de phéromone qui le mènerait tout droit vers le chasseur, qu’il devait éliminer et Chris, l’hybride qui pouvait se venter d’avoir suscité son intérêt.

La piste l’obligea alors à quitter les arbres où il se sentait en sécurité, il était devant un trou, assez large pour lui, il se demanda alors comment ils avaient fait pour passer par là, mais il ne tarda pas à conclure qu’il devait y avoir une autre entrée. Alors, sans plus attendre, il s’enfonça dans la galerie souterraine.

Il faisait sombre, l’obscurité, était son meilleur ami, un frère qui ne le trahirait jamais et ça il le savait d’instinct. Il s’avança alors sur la paroi rocheuse qui faisait office de mur ici, il fit quelques mètres en avant, mais au bout de quelques minutes, il s’arrêta de marcher subitement, comme si quelque chose l’avait paralysé ! En fait, l’odeur des phéromones était trop forte, il se trouvait trop proche de ses cibles, il fallait se calmer sinon il allait encore être découvert.

Il les entendait, ou plutôt, il entendait le chasseur parlait humain :

- L…Lâche tout de suite ton arme si tu veux t’en sortir vivant humain !

Bon, il n’avait pas à rentrer ses griffes, se messages ne lui était pas adressé. Il était encore bien caché.


_________________




*Rouge* = Phéromone Xénomorphe (555)
*Blanc*= Phéromone Xénomorphe, (autre que 555)
*Vert* = Predator
*Olive*= Humain en tout genre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Hellsing
Hybride
Hybride
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Sam 30 Avr - 21:57

Alors que j'étais bien décidé à en découdre avec cette créature inconnu qui était installer lâchement sur la branche d'un arbre, je m'arrêta. Pendant que mes camarades l'a criblé de balle qui ricochaient les unes contres les autres la créature sortait lentement une sorte de frisbee et l'actionna faisant sortir des lames de l'objet pour le lancé sur mes camarades, l'arme fonça à toute vitesse sur Jack et j’eus à peine le temps de me retourné ne pouvant même pas crié sous l'effet de la stupéfaction. Jack cria et voulu tiré sur l'arme sans suces, je cru un moment que mon compagnon avait été tranché par cette chose, mais avec de la chance elle se planta pile dans le canon de l'arme. Était-ce de la chance ou ceci était volontaire ? Je reporta rapidement mon regard sur la créature qui avait désormais disparue. Tous regardèrent de tous les côté pour tenté d’apercevoir la créature, mais sans succès jusqu'à ce qu'un laser rouge se plaça sur Léa, le même laser qu'il y avait eu avant que l'arbre explose ! Cet enfoiré voulait tué Léa ! Une rage soudaine et étrange me pris, mais je ne pouvais rien faire.

-Léa ! Cours il va te tiré dessus !


Léa se leva automatiquement, mais il n’eut aucun tire. Plutôt étrange... C'est alors qu'une sorte d'objet métallique se lança de nulle part, une bombe ?! Tous le monde s'affola, l'objet atterrit pile dans la tête de Jack qui s'effondra sous le choc lâchant son arme déjà endommager par le frisbee, John le regarda et s'énerva aussitôt et utilisa le tire secondaire de l'arme, le lance-grenade à l'endroit d'où partait le faisceau rouge qui explosa contre l'arbre. La créature redevint subitement visible et s'écrasa au sol, John couru vers lui tous en lui hurlant dessus. Il s'était vraiment attaché à Jack enfaite, bien qu'il passait sont temps à se faire charrier par celui-ci. L'amitié provoque vraiment des changements de comportement chez les gens, John qui était d'habitude assez... peureux, voilà qu'il se jetée sur l'ennemi sans réfléchir.


-Je t'ai enfin eut petit con! bouge pas, sinon je t'explose, maintenant retire doucement ton masque compris ?

Je pensais qu'il allait tué la créature directe, mais non. Cela fut une erreur terrible pour lui. La créature fit mine de retiré son masque t de l'autre bras lui planta des espèces de lame sur son avant bras gauche. John cria et lâcha son arme, il était sérieusement touché la lame s'était planté profondément dans la chaire. James, moi et Léa lui tirèrent dessus, mais cette enflure roulait sur le côté et bougé de tous les côtés. De rage j'avais couru dans la forêt pour le retrouvais pensant qu'il était parti. Pendant ce temps la créature avait activé son redoutable camouflage juste assez longtemps pour se rapproché de James pour lui asséné un coup de poing terriblement efficace pour réussir à mettre James à terre, c'était une première pour lui. Il ne restait plus que Léa, mais celle-ci n'étais pas restée planté là comme une chochotte pleurant pour vivre, au contraire avec quelque bout de ficelle, elle avait attaqué un couteau aux bout de son arme en guise de baillionette pour essayé d'empaler la créature, cependant l'arme rappa sur l'armure de celle-ci. La créature tenta de ripostée, mais la jeune femme ne se laissa pas faire et utilisa le disque qu'elle avait récupérée sur l'arme de Jack à peine à quelques mètres d'eux. Un bruit sourd retenti comme un craquement, en effet l'arbre qui plus tôt c'était reçu un sérieux coup de canon plasma céda et s'écrasa au sol séparant ainsi les deux adversaires qui reculèrent pour ne pas être tous deux écrasaient. Léa regarda autours d'elle pour tenté d'apercevoir ses compagnons, John là bas qui souffrait encore, mais néanmoins avait retiré les lames de son bras et c'était même fait un garo pour ne pas mourir d'hémorragie et qui s'était injectée une dose de stimulant pour accélérer la guerison très bonne initiative. Jack qui était toujours à terre assommé, Léa alla près de lui et chercha James des yeux, James ! Où était-il ? Justement le jeune homme de l'autre coté du tronc ne s'était pas laisser assommé par le violent coup qu'il avait reçu, il devait se montré fort en t'en que chef d'équipe, il cracha le sang qui s'était accumulé dans sa bouche et pris son arme silencieusement pour tiré sur la créature avant que celle-ci ne rejoigne l'autre côté du tronc mettant en danger toute son équipe. Il n'avait pas le choix, il devait se battre pour protégé ses camarades coute que coute.


-Allez, viens enfoiré, je suis là moi!
-Où, où est Chris ? Dit l'étrange créature
-Tu ne l'aura pas, c'est entre toi et moi, monstre !


James tira désespérément les dernières balle qui resté dans son pistolet et jura avant de le lançait vainement sur la créature puis pris son couteaux. Bien sur l'homme savait très bien que le combat était perdu d'avance, mais il devait le faire pour ces camarades. Il espéré juste que ceci s'étaient enfuies. C'est alors qu'un bruit très étrange retenti, comme des pas, beaucoup de pas. James tourna rapidement sa tête pour apercevoir une foule d'insecte très étrange que l'on nommai les Acklay chez les marines. Elles étaient une dizaine bien décidaient à dévorait les deux combattant. James remarqua que l créature s'était enfui, lui aussi devait le faire si il ne voulait pas y rester. Il couru vers le tronc et sauta de toute ses forces s’agrippant du mieux qu'il pouvait qui à s’écorchait sévèrement les mains. C'était fini pour lui, il n'arrivait pas à passer le tronc et les créatures allait tous détruire sur leurs passage. C'est alors qu'une mains se tendit, celle de Léa ! Elle aida James à passé de l'autre côté du tronc in-extrémis. Sauvée ! James retomba de l'autre côté essoufflait pas tous les événements. Ils se mirent tous autours de John portant Jack au passage, James regarda autours de lui.

-Où est Chris ?

Léa baissa le regard et afficha une mine désespérée. James eu vraiment peur, c'est alors que Léa lui raconta ce qui s'était passé avec moi et comment j'avais subitement quitté le groupe. Mais revenons à moi. Je courrais dans la forêt, la rage m'aveuglait. Je repensée encore aux moment ou cet enflure avait pointé son arme sur Léa, comment avait-il osé ! Après quelque minute de course j'entendis un bruit sourd, comme si quelque chose tombé, je me retourna pour apercevoir qu'un des gros arbres avait disparu et qu'une fumée de poussière s'était élevé dans le ciel. Je pensa immédiatement à mes camarades qui eu était là bas. La créature était surement à l'origine de cet accident, je décida de faire un détours pour la prendre en sandwich et aperçu une sorte de cavité creusé par les Xénomorphes. Je m'y enfonça, peu après j'entendis un bruit. Je me rapprocha lentement de l'endroit don il provenait en espérant que ce n'était pas une de ces créatures dangereuse qu'abritée la planète. Ma suprise fut grande quand je retrouva la créature debout me fixant, je remarqua le crâne sur sa ceinture. Serais-ce l'un de mes camarades ?! Une boule au ventre me prit, puis une rage incommensurable. Je retenu même quelques larmes qui commençait à venir. La créature pointa ses griffes vers moi.


-L...Lache tout de suite ton arme, si tu veut t'en sorti vivant, humain.

COMMENT osait-il ?! Je ne retenu plus ma rage serrant des dents aussi fort que je le pouvait.

-DE QUEL DROIT TE PERMET TU DE TUER MES CAMARADES ESPÈCE D'ENFLURE BORDEL DE MEEEEERDE !

Je pris mon arme et tira autant de balle que je le pouvais sur cette créature.

_________________
Chris: Hybride Humain-Xénomorphe au grand cœur.
James: Le noir qui est très soudé avec son groupe.

Léa: La seule femme du groupe, très caractériel.

Jack: Le balafré courageux au sens de l'humour ravageur.

John: Le blond qui se vexe facilement, mais attachant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soak-ten

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Dim 1 Mai - 20:19

Hrp: post assez court


Soak-ten avait appris a analyser les traits des humains pendant ces chasses et Chris ne semblait pas vouloir écouter ni discuter, son visage n'était qu'un masque de colère pur, comme s'il voulait se venger pour le combat contre tous ses camarades. Des larmes se formaient même autour de ses yeux, Soak-ten aurait cru l'humain plus fort que ça mais le yautja semblait l'avoir brisé facilement.

-DE QUEL DROIT TE PERMET TU DE TUER MES CAMARADES ESPÈCE D'ENFLURE BORDEL DE MEEEEERDE !

Ça pour être en colère, il était en colère, en effet! Un rideau de balles s’abattit sur Soak-ten, sa vision fut bien brouillé mais il se mit a avancer tant bien que mal. Cependant il déchanta bien vite lorsque les balles percèrent le thorax qui n'était pas protégé par une armure lui. Il poussa un cri de douleur et arrêta sa course devant Chris, il tomba a genoux en soufflant rapidement. Heureusement que le coeur était protégé par un morceau d'armure. Mais la peau du yautja était loin d’être une vraie armure. Mais une bonne dizaine de balle avait quand même pénétré le torse de Soak-ten et il avait du mal a respirer. Mais il n'était pas pour autant KO, le système sanguin yautja avait la chance de disposer de solide poumons. Soak-ten leva la tète pour voir l'abomination lui mettre le fusil sur le masque, a bout portant il ne pourrait dévier une balle. Soak-ten fut plus rapide, il saisit le bras de Chris et se releva douloureusement en lui faisant lâcher l'arme.

-Maintenant écoute moi, tu dois me suivre et faire exactement ce que je te dirais de faire, tu n'est pas un humain comme les autres, ton sang recèle de l'adn de serpent.
Je dois découvrir pourquoi, tu peux être une arme immunisé aux serpents, tu peux aussi être un formidable allié, est ce que tu comprend?

Soak-ten le relâcha et recula un peu, bien sur que non il ne semblait pas comprendre, ce qu'il venait de lui révéler n'était pas un petit détail de rien du tout, mais il fallait qu'il lui fasse comprendre pourquoi il devait le suivre et lui donner une bonne raison.

-Les serpents ne peuvent pas t'attaquer parce qu'il te considère comme l'un d'entre eux, tu peux devenir une arme terriblement efficace, mais tu ne sera jamais plus qu'un simple outil et quand un outil devient inutile, on le jette, as tu vraiment envi de continuer a servir de simple arme, ou souhaite tu rendre des comptes aux autres humains qui ont manipuler ton adn? Quoi que tu décide, sache qu'en me suivant tu découvrira comment et pourquoi on ta crée.

Le yautja marqua une courte pause en dévisageant l'humain pour lui laisser le temps d'assimiler ce qu'il venait de dire.

-Est ce que tu as bien compris, humain?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N°555
Admin
Admin
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 22

Fiche d'information
Spécialisation: Vitesse / Agilité

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Ven 20 Mai - 13:25

Ils parlaient, ils parlaient une langue que le jeune xénomorphe ne pouvait comprendre, du moins aujourd’hui. Pourtant, certain de son espèce sont connu pour avoir réussi dans leur existence à donner un sens à tous ces beuglement qui sortaient de la gueule des hommes, l’un plus étrange que l’autre. Quel espèce non évolué ! Pour communiquer, ils devaient encore se résigner à pousser des cris, tandis que le xénomorphe n’avait nullement besoin de pousser un son pour se faire comprendre de ses congénères. Par le biais des phéromones, les grands serpents faisaient partis des prédateurs les plus intelligents de l’univers. Généralement, quand vous en voyait un, il est déjà trop tard pour fuir. Hm, un petit exemple car histoire de remplir la page. Imaginez, vous vous trouvez dans une clairière, au crépuscule, il est là, vous êtes alors l’instant d’une seconde, paralysé par la peur. Il s’avance vers vous tout en faisant dégouliner de sa bouche, son mucus au sol. Vous pointez alors votre arme… Et là, deux autres runner que vous n’avez même pas vu, surgisse des buissons. Oui, ils n’attaquent jamais de front, mais par les côtés. Si vous avez de la chance, leurs secondes mâchoires aura vite fait de vous éclater le cerveau. Sinon avec leurs griffes aux pattes avant, ils vous ouvrent le ventre, qui déversera vos intestins… Le pire c’est que quand ils vous abandonnent là à votre sore, vous êtes encore en vie.

Bon j’ai fait assez de ligne on va dire. 555 lui, il était seul, jeune, il n’avait aucune expérience, c’était la bonne occasion de s’en faire on va dire, et puis il sera toujours épauler de son instinct de xéno. Pour l’insistant, il se laissa guider sa conduite par se dernier, il lui disait d’attendre et de ne surtout pas intervenir, pourtant c’était la bonne occasion dans le noir, il avait l’avantage du terrain. Mais non, il y avait certainement quelque chose de plus intéressant ; prenons notre mal en patience, de toute façon, tous ceux qui sont hostile à la ruche finiront par servir d’hôte pour la nouvelle génération ou de proie pour les espèces de type runner.

Il se courba puis fit quelques pas en avant, toujours fixé au paroi du tunnel. Il s’avança certes, mais il garda quand même une certaine distance pour ne pas être aisément repéré. Disons qu’il tenait à préservait cette distance entre les deux races. Lorsque son instinct (ou son intuition !) lui dictera de se montrer toutes griffes en avant, il n’hésitera pas une seule seconde. Mais pour l’heure, la patience est de règle.


(HRP: court mais j'avais rien à dire)

_________________




*Rouge* = Phéromone Xénomorphe (555)
*Blanc*= Phéromone Xénomorphe, (autre que 555)
*Vert* = Predator
*Olive*= Humain en tout genre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Hellsing
Hybride
Hybride
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Lun 23 Mai - 9:41

- Pourquoi as-t'il quitté le groupe ! Il ne faut jamais jouer les héros et il le sait ! Alors pourquoi ?
- Ne me cris pas dessus je n'en sais pas plus que toi, mais avant de pensée à lui il faut pensée à Jack et John qui s'est fait gravement blessait.


James regarda John, qui semblait souffrir énormément, cet homme avait vraiment du courage pour ne pas crié. Le garrot qu'il s'était fait t'en bien que mal était plein de sang et commençai à attiré toute sorte de bête de cette planète. James ouvra sa poche arrière pour sortir une bombe désinfectante et des compresse qu'il tendit à Léa. Il n'avait pas besoin de lui expliquer quoi faire un Marine était entrainer dans les cas les plus extrêmes et se retrouve parfois seul, donc une blessure ça ira. Le noir inspira un grand coup l'odeur du sang était très présente. Il dénoua le garrot et inspecta un peu la blessure avant tandis que Léa appuyé sur la blessure et lui la désinfecter. Il renoua un garrot propre.

- Je crois que la blessure à touchait l'os, c'est plus grave que je le pensais. Il faut l'amené de toute urgence sinon son bras... il peu y dire adieux.
- ...?!
- Mais et Chris !
- Je ne sais pas pourquoi cette créature le voulait, mais je pense qu'il s'en sortira. Il a de la ressource fait lui confiance et puis on ne sais pas ou il est allée alors le temps que l'on le cherche, John ce sera vidé de tous son sang c'est ça que tu veux ? En plus on est même pas sûr de le trouver.
- ... dans ce cas... j'y vais !
- NON ! Tu reste ici, il faut transporter nos deux blessés et assuré notre protection en même temps.
- ...
- C'est un ordre de ton supérieur !


James avait pris sa grosse voix, Léa ne pouvait pas lui tenir tête elle savait que allait cherché Chris n'était pas la bonne solution. James se releva et pris Jack sur son dos et aida à relevait John qui s'appuya sur Léa. C'est alors qu'un bruit sourd retenti, un bruit de craquement. C'était les créatures de l'autre coté ! James lança un rapide regard à Léa, ils commencèrent à courir, Léa trainant un peu car John avait du mal à courir à cause de la douleur. Le tronc massif ne résista pas longtemps et il fini par cède sous le poids des charge de ces insecte géant. L'eau des marécage ne facilité pas a tâche et ralentissait les Marines. L'eau, mais bien sûr !


- Léa ont à pas le choix ! Faut plongée dans l'eau ! Ces créatures ont de mauvais yeux, si on plonge sous l'eau notre odeur s’effacera et leurs capteurs électrique serait brouillait par toute les choses vivante qu'il y a dans l'eau.
- Mais Jack ! Je te rappelle qu'il est inconscient comment il va pensée à retenir sa respiration !
- Hargh... De toute façons on à pas le choix, t'as une autres idées ?
- ...


Les Marines plongèrent sous l'eau. Ils restèrent peut-être une minute, mais pour eux ça leurs paraissait des heures ! Les insectes géants qui se traversèrent les marécages sans savoir que les marines n'étaient pas partit. L'une des pattes des ces insectes fahi même écrasé le pauvre James qui cru s'être fait repérer. Il restèrent un moment temps bien que mal sous l'eau, heureusement qu'ils avaient reçu un entrainement militaire ! James, Léa et John ressortirent dans une grande bouffé d'air et aussitôt James traina Jack hors de l'eau pour lui appuyé sur la poitrine et... lui faire du bouche à bouche. Bah ! Pas de chichi c'était ça ou le pauvre mourrait ! Ce fut un succès et ce eu même l'effet de le réveiller. Jack toussa et s'assit en se massant la tête et regarda autours de lui.

- Oh pitié... j'aurais préférer Léa plutôt que toi, tu serais pas un peu gay ?
- Hé... mais c'était ça ou tu mourrais !
- Haaa, je me sens repartir! Léa vient me faire du bouche à bouche !
- Pfff... crétin...


Bah ce Jack toujours à plaisantais même dans les pire situation on se demande si un jours il se calmera. En tous cas James avait l'air très énervé en même temps il l'avait sauvée et en réponse il l'avait humilier. C'est beau l'amitié.

- Heu... Sinon, où es Chris ?

Décidément tous ce préoccupaient de moi ! Dommage que je ne suis pas censé le savoir... Léa sortis de l'eau toujours vêxé par la plaisanterie de Jack et laissa John s'assoir

- Il est parti...
- Que... il est mort ?!
- Non il est vraiment parti !
- Mais, pourquoi ?
- C'est ce qu'on aimeraient bien savoir.


James sortis de sa trousse d'urgence un appareil servant à appelait le quartier général des marines et l'utilisa.

- Ici A.R.E.N.A, vous me recevez ?
- Ici le quartier général, je vous reçois que ce passe t'il ?

- Nous avons été attaqué, je répète, nous avons été attaqué par une créature étrange nous avons un blessait grave et un porté disparu, nous n'avons presque plus de munition nous demandons une aide de toute urgence.
- Bien reçu, nous avons localisé votre signal un hélico est en route ne bougé surtout pas.
- C'est pas vous qui êtes dans la jungle...
- Transmission terminée.

De mon coté, j'étais toujours aussi furax pensant que cette créature avait tué mes camarades et pire encore ! Exhibé fièrement l'un de leurs crânes à sa ceinture comme un trophée de chasse. Comment pouvait-on faire ça ? Cette chose était vraiment ignoble. Après l'avoir criblé de balle et sans savoir si je lavé touché où non aveugler par la colère, je m’avançais vers lui pour pointé mon arme droit sur son masque le visage crispé par la colère. La créature ne se laissa pas faire et m'empoigna le bras d'une force tel qu'elle me fit lâchait mon arme, j'essayais de résister, mais c'était impossible j'étais trop épuiser. Ma seul arme, c'était de lui lançait des regards noir...

-Maintenant écoute moi, tu dois me suivre et faire exactement ce que je te dirais de faire, tu n'est pas un humain comme les autres, ton sang recèle de l'adn de serpent. Je dois découvrir pourquoi, tu peux être une arme immunisé aux serpents, tu peux aussi être un formidable allié, est ce que tu comprend ?

De... de quoi ? Et puis quoi encore comme si j'étais un Xénomorphe, en plus cette créature me demandais de me suivre, mais c'est vraiment n'importe quoi. Je suis pas un enfant qui suis un inconnu car on lui propose des bonbons même si je doute que cette créature soit un pédophile. Moi avoir des gènes de Xénomorphe ? Mais ce type est... complètement stupide.
Il me lâcha brusquement et s'éloigna pour continuait.

-Les serpents ne peuvent pas t'attaquer parce qu'il te considère comme l'un d'entre eux, tu peux devenir une arme terriblement efficace, mais tu ne sera jamais plus qu'un simple outil et quand un outil devient inutile, on le jette, as tu vraiment envi de continuer a servir de simple arme, ou souhaite tu rendre des comptes aux autres humains qui ont manipuler ton adn? Quoi que tu décide, sache qu'en me suivant tu découvrira comment et pourquoi on ta crée.

Les serpents... les Xénomorphes ? Les Xénomorphes ne peuvent pas m'attaquer... c'est à ce moment que j'ai une sorte de flashback, tous à l'heure, le Xénomorphe dans l'arbre. Il m'avait donnait un coup de queue, ce n'était pas vraiment une attaque j'en étais sûr, si il l'avait vraiment voulu il m'aurait empaler. Et puis, il ne semblait pas si agressif que ça ce Xénomorphe. Il avait aussi un chiffre sur sa tête, une expérience... et moi j'ai aussi un chiffre ? Tous ceci commence à prendre forme, je... non je suis humain. Mais alors pourquoi ? C'est vrai que j'ai disparu trois mois, quesqu'il c'est passé pendant ce lapes de temps ?

-Est ce que tu as bien compris, humain ?
-Je... argh !

Ma vision commença à ce troublait et je parti sur le coté droit tombant à genoux en me tenant la tête, un son hyper aigu me frappait violemment les tympans cela ne m'étais pas arrivait depuis un bon moment et jamais aussi fort. Esque cela aurait un rapport avec ce qu'avait dit la créature ?

Message de la matriarche : Mes enfants, à tous ce qui sont dans le secteur je vous demande de capturez le Predator qui sévit dans la jungle en ce moment même et ramenez le vivant ou infecté à la ruche.
[HRP: Je pimente le rp Twisted Evil ]

_________________
Chris: Hybride Humain-Xénomorphe au grand cœur.
James: Le noir qui est très soudé avec son groupe.

Léa: La seule femme du groupe, très caractériel.

Jack: Le balafré courageux au sens de l'humour ravageur.

John: Le blond qui se vexe facilement, mais attachant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soak-ten

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Mar 24 Mai - 18:08

Comme il s'y était attendu l'humain semblait perplexe mais bien sur il ne voyait pas sur son visage la volonté de le suivre dans une quête aussi insensé pour lui, non seulement il avait attaqué ses alliés mais en plus Soak-Ten avait été hostile du début jusqu’à la fin. Et ça ne donnait aucune raison pour que Chris puisse le suivre.
Il voulu ajouter quelque chose mais ne commença guère sa phrase, juste après ses deux premiers mots il tomba a genoux comme s'il était pris de vision. Soak-Ten grogna. Que lui arrivait t'il? Il devait sans doute recevoir un surplus de phéromones due a son lien avec les serpents. Cette théorie fut la plus plausible pour le yautja. Il saisit l'humain par le col mais sentit tout de suite que quelque chose ne tournait pas rond. Il fit défiler ses modes de vision et se retourna pour voir que plusieurs serpents arrivaient du plafond, des parois et du sol, en bref dans toute les directions. Il grogna mais faible comme il était et blessé il ne pourrait guère allez très loin. En plus il ne lui restait plus qu'une paire de lames en état de marche. Il voulut reculer mais remarqua le fusil de l'humain sur le sol. Il s'en saisit et l'inspecta brièvement. Si une de ces créatures pouvait s'en servir alors lui aussi, il y avait une pogné et une gâchette. C'était là qu'il fallait appuyer pour ouvrir le feu. Il saisit l'arme dans une main et le col de l'humain dans l'autre et pointa le bout du canon sur les serpents. La première des créature ouvrit le gueule pour siffler et elle fut transpercer de balles. Grace a sa composition musculaire plus développé qu'un humain il put encaisser le recul plus facilement mais le yautja manquait clairement de précision avec cette arme primitive. Les balles ricochèrent partout mais ne tuèrent pas un serpent de plus, ça les dissuada en revanche de s'approcher plus. Soak-Ten lâcha l'arme et remarque que l'humain s'en était remis plus rapidement que ce qu'il pensait. Il lâcha son col et se mit a courir mais se trouva rapidement en cul de sac. Il frappa durement la pierre qui sonna creux.

Le yautja savait qu'il n'avait pas beaucoup de temps alors il improvisa tandis que l'humain se mettait a le rejoindre. Il se saisit d'une de ses mines qu'il gardait en réserve et la régla en mode minuteur. Il la lança ensuite sur le mur de pierre. Et elle sauta en emportant avec elle toute la roche en créant une ouverture pour s'échapper. Il regarda brièvement l'humain et grogna avant de se lancer en avant. C'était de l’improvisation certes mais c'était tout ce qu'il pouvait faire pour l'instant. Il tenta de s'accrocher a tout ce qu'il pouvait trouver et amortit un peu sa chute en attrapant une branche mais il s'écrasa par terre au milieu des arbres. il avait assez mal mais un message signala que son nouvel équipement serait bientôt sur zone. Il se releva lentement et observa son environnement en cherchant l'humain du regard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N°555
Admin
Admin
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 22

Fiche d'information
Spécialisation: Vitesse / Agilité

MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   Sam 4 Juin - 9:31

Il pouvait attendre, tout bon prédateur qu’il est, il savait par l’instinct que la patience était la règle d’or, celle que certain individu de sa race faisaient erreur. Ils le payaient de leurs vies, bien évidemment. Tapit dans l’obscurité, accroché à la paroi du tunnel, le jeune runner était orienté telle une flèche, vers le grand chasseur. Gueule ouverte laissant couler un mucus gluant, une sécrétion mieux connue sous l’appellation vulgaire de « bave » ou « cracha ». Sa queue était tendue, à l’horizontal, un peu comme la queue d’un individu mâle de la race humaine devant une belle femelle. (Vous voyez ce que je veux dire). Seul le bout resta en mouvement, prêt à porter des coups mortel si besoin en est. Mais dans l’immédiat…

Message de la matriarche : Mes enfants, à tous ce qui sont dans le secteur je vous demande de capturez le Predator qui sévit dans la jungle en ce moment même et ramenez le vivant ou infecté à la ruche.

Les règles du jeu allaient subir une réforme imprévue. La mère se sentait menacé par la présence des chasseurs, donner l’ordre d’attaquer était la meilleur façon de sécuriser le secteur. 555 n’avait pas à craindre d’être seul, déjà, ses frères avaient envahis le tunnel, l’air était surchargé des cris stridents d’une bonne quinzaine de xénomorphe.

Ils s’avançaient lentement mais sûrement, leurs objectif n’était pas pour une foi de tuer, mais de capturer (ou d’infecter, jamais deux sans trois) 555 gardait en lui, le souvenir de son ancien groupe qui avait attaquer ce même Predator mais qui avait fini le crâne ouvert. Le runner n’avait pas un printemps, mais l’expérience avait eut le temps de lui donner sa première leçon.

Il resta à l’arriéré du groupe d’Alien qui suivaient la piste de phéromones laissées derrière le chasseur. En quelques minutes après la sortie du tunnel, ils avaient retrouvés leur ennemi juré. Les xénomorphe se jetaient sur le monstre chasseur à la manière d’une bande de chacal sur un pigeon égaré. Leur but n’était pas de tuer, mais d’emporter ce monstre dans la ruche…

555 fidèle à son rituel, laissait les autres agir, visiblement, ils étaient en surnombre pourquoi aller encombrer les autres. Et puis il y avait… Il y avait encore cette chose, ça sentait l’humain et le xénomorphe. Mais qu’es que s’était ? 555 se trouvait face à lui, en essayant encore comme tout à l’heur de communiquer avec lui. Il avait laissé ses quinze frères se charger du chasseur qui ne devait plus poser problème… quoique ?


(hrp: Encore désolé pour tout ce retard, et aussi pour cette réponse courte et…pas terrible :S)

_________________




*Rouge* = Phéromone Xénomorphe (555)
*Blanc*= Phéromone Xénomorphe, (autre que 555)
*Vert* = Predator
*Olive*= Humain en tout genre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma chasse sera longue [PV N°555 Chris Hellsing]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « La vie est une longue histoire. Un mauvais chapitre ne désigne pas nécessairement la fin du livre. » [Chris S. Arashi]
» Des VP Pour Obama, la liste est longue
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La vie est une longue histoire dont nous sommes l'auteur [Lagon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aliens vs Predators RPG :: Partie RPG :: Continent :: Jungle-
Sauter vers: